Change Region:France

Top Menu - FR

Commentaire sur les révoltes arabes

Version imprimableSend by email

La Maison qui est tombée

Malcom Hedding, mai 2011


 

 

 

 

 

Selon la théologie islamique, le monde se divise en deux sphères –  la « Maison de la paix » ” (ou Dar al-Salaam) et la « Maison de la guerre » (Dar al-Harb).  Ceux qui vivent sous la loi islamique (shari’a) appartiennent à la Maison de la paix, où on leur dit qu’ils jouissent de la civilisation la plus avancée du monde et qu’ils connaissent le paradis sur terre !  Leur religion et leur culture sont supérieures à toutes les autres et ceux de l’extérieur sont considérés comme des inférieurs et des infidèles qui doivent être amenés à se soumettre à l’Islam et à la sharia au moyen de la guerre sainte (jihad).

Mais il y a un hic – ceux qui vivent dans la Maison de la paix se soulèvent partout en ce moment. Ils sont fatigués de son oppression et de sa brutalité et préfèreraient vivre comme ceux de la Maison de la guerre, qui sont sensés être inférieurs à tous égards. La révolution est dans l’air parce que ceux qui vivent dans ce prétendu paradis ont découvert que cela signifiait la privation de leurs libertés et droits humains et la soumission à la botte de despotes, d’assassins et de voyous héréditaires qui, au nom de l’islam, les avaient privés de leur dignité humaine.

A vrai dire, il n’existe rien de si sensationnel dans le monde islamique qui puisse crédibiliser leurs prétentions chimériques. La maison est tombée ! Elle s’est fendue en deux et a mis à nu ce qu’elle est en réalité.  Il n’est pas étonnant que le bloc islamique ait désespérément essayé de faire passer une résolution au Nations Unies qui rende illégale toute critique de l’islam. Il fallait qu’ils cachent à tout prix ce qu’ils savaient depuis toujours de leur prétendue supériorité. Dommage pour eux que Twitter, Face Book et les SMS soient arrivés à point nommé pour révéler la vérité !

Nombreux sont ceux qui ont essayé de blâmer Israël pour l’orage qui se tramait dans l’air de leur paradis ! Il y a eu les requins top secret du Mossad qui menaçaient les touristes des stations balnéaires de la Mer Rouge, et leurs vautours qui volaient très haut au-dessus du désert d’Arabie pour renvoyer des images hautement confidentielles à Jérusalem. 

La pure vérité est que beaucoup de gens de la région en ont assez de la loi théocratique de l’islam qui n’a fait que les maintenir dans la pauvreté, dans l’esclavage, l’illettrisme et la soumission,  alors même que la région regorge de richesse en pétrole. 

Au fait, où est partie toute cette richesse ? La réponse est simple : elle est allée dans la poche  des élites dirigeantes et a servi à acheter l’Occident ! N’est-ce pas incroyable que la puissance économique d’Israël dépasse celle de la plupart des pays de la région réunis !  Est-ce que cela pourrait avoir quelque chose à voir avec la démocratie et la liberté ?

Une autre chose qui a émergé de cette révolution galopante dans la région est que le véritable état Apartheid du Moyen-Orient n’est pas Israël – ce sont les nations arabes ! Dans cette Maison de la paix, il n’a eu ni démocratie, ni liberté de religion, ni égalité sous la loi pour les minorités, ni liberté de la presse, ni droits égaux pour les femmes, ni indépendance de la justice, ni liberté d’expression.

J’ai moi-même grandi dans un tel pays : l’Afrique du Sud!  Dieu merci, cette maison est aussi tombée parce qu’une maison construite sur l’oppression et la privation des droits de l’homme est condamnée à imploser. Ce qui est arrivé en l’Afrique du Sud arrive aujourd’hui à la Maison de l’islam. Il est sûr que le seul pays enviable dans la région est Israël ! Mais bien entendu, tout cela n’est absolument pas politiquement correct !

Cependant, la vérité est enfin sortie, et ce n’est pas du fait de l’Occident ni des Nations Unies, ni de l’Union Européenne. Ils étaient trop occupés à courtiser Mouamaar Kadhafi. C’est à cause d’hommes et de femmes, jeunes pour la plupart, qui sont sortis dans les rues du monde islamique pour dire que trop c’est trop. Leur révolution a surpris tout le monde, surtout les pays dotés de services secrets sophistiqués. Mais cela montre qu’à la fin, c’est la vérité qui l’emporte et qui va briller comme un grand flambeau dans les ténèbres. Espérons seulement que, une fois que les choses se seront calmées, la « maison » qui va émerger sera une maison bonne, pleine de compassion et de paix et où tout le monde sera libre et protégé. En fait, très à la ressemblance d’Israël ! 

Vive la révolution !

Cet article a été publié dans le numéro de mai 2011 de l’édition chrétienne du Jerusalem Post (www.jpost.com/ce)

 

Share this: