Change Region:France

Top Menu - FR

Juillet 2011

Version imprimableSend by email

Jour de prière et de jeûne de l’ICEJ – mercredi 27 juillet 2011

« Car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables » (Romains 8.26)

Le  combat pour la vérité

Au cours des dernières semaines, j’ai médité sur quelques-uns des passages du livre de Daniel. Au chapitre 10, il est question d’une saison unique dans la vie de Daniel, lorsqu’il  prend l’engagement de s’abstenir de certains mets délicats, de vin et de viande. Il est important pour nous de comprendre l’objectif essentiel de ce temps de jeûne et de prière.

Dans la prière de Daniel au chapitre 9, il cherche la face de Dieu concernant l’accomplissement particulier de la promesse du retour de son peuple sur la terre d’Israël depuis son exil à Babylone. Deux ans plus tard, cependant, Daniel prie pour avoir compréhension, sagesse et vérité. Alors qu’au chapitre 9, l’ange Gabriel, s’étant approché de lui d’un vol rapide, l’avait instruit, répondant ainsi à sa prière (Daniel 9.21), cette fois, il continue à prier pendant trois semaines sans recevoir de réponse. Finalement, l’ange de Dieu arrive et l’informe que, bien que sa requête ait été entendue dès le premier jour, « le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours… » (Daniel 10.13). Lorsque l’ange arrive, c’est précisément pour faire connaître à Daniel « ce qui est écrit dans le livre de la vérité » (Daniel 10.21)

Autrement dit, il s’agissait d’un combat pour la vérité. De puissantes principautés démoniaques avaient essayé d’empêcher le messager de Dieu d’arriver jusqu’à Daniel pour lui apporter la compréhension de la vérité. Mais c’est la persévérance de Daniel dans la prière et le jeûne qui avait finalement permis au messager d’accomplir sa mission..

Cette expérience de Daniel nous enseigne une leçon importante : pour que la vérité triomphe, nous devons prier. Elle nous enseigne aussi que le combat pour la vérité a lieu dans les lieux célestes. Le livre de l’Apocalypse nous dit que, dans les derniers temps, des esprits puissants de mensonge seront relâchés pour tromper les chefs de gouvernements du monde en vue de combattre contre Israël (Apoc. 16.12-16). Nous voyons aujourd’hui que d’énormes mensonges et fables sont propagés dans le but de saper la réputation d’Israël, de le mettre en danger et de faire douter jusqu’à la légitimité de son existence. Cet été, Israël doit faire face à trois défis majeurs, et chacun d’eux a affaire à la vérité.

1. Le mensonge des flottilles
Le mouvement des « flottilles pour Gaza » qui s’est heureusement bien essoufflé au cours des dernières semaines, représente un assaut des relations publiques sur l’embargo des armes sur la bande de Gaza. Les organisateurs de ces flottilles ont essayé de rendre Israël responsable d’une soi-disant catastrophe humanitaire à Gaza. La vérité est que la quantité d’aide humanitaire convoyée dans la bande de Gaza chaque mois est tellement abondante que les commerçants locaux  se plaignent qu’elle fait chuter les prix. Le blocus maritime n’a pas pour objectif de « punir » les habitants de Gaza, mais simplement d’empêcher le Hamas et les autres groupes terroristes d’acquérir des armes destinées à tuer des Israéliens.

2. Le mensonge de Durban
La prochaine conférence Durban III prévue à New York en septembre avait été organisée à l’origine en tant que sommet pour combattre le racisme et la xénophobie. Or les deux conférences précédentes (celle tenue à Durban, en Afrique du Sud, en 2001, et celle tenue à Genève en 2009), se sont toutes deux transformées en festivals de haine contre Israël. Leur programme se résume à décrire Israël comme un état raciste et apartheid et à l’accuser d’être un obstacle à la paix du monde. La vérité est qu’Israël est la seule nation libre et démocratique du Moyen-Orient et que ces conférences Durban initiés par les Nations Unies sont devenues des sommets voués au mensonge.

3. Le mensonge sur l’indépendance de l’Etat
En septembre prochain, nous allons également voir la tentative de l’Autorité palestinienne pour faire voter la déclaration unilatérale de la création d’un état palestinien lors de la prochaine Assemblée Générale des Nations Unies. Ce vote est présenté comme un pas significatif vers la paix au Moyen Orient, alors qu’elle représente en réalité une récompense accordée à l’Autorité palestinienne pour son refus de négocier avec Israël, pour son soutien tenace au terrorisme et son rejet du droit d’Israël à exister. En fait, le gouvernement israélien a averti qu’un tel vote non seulement contredirait les accords passés précédemment et nuirait à de futures négociations, mais qu’il pourrait servir de prétexte au lancement d’une nouvelle intifada palestinienne. Cette question est devenue un problème important pour le pays et un sujet de prière urgent.

Je ressens fortement qu’il est crucial que nous nous mettions à genoux pour Israël cet été. Si vous n’avez jamais pensé à jeûner, ce pourrait être l’occasion unique de la faire. Il faut que nous fassions de cet été un été de prière et de jeûne pour Israël. Rassemblez votre église et vos amis, votre groupe de prière et d’étude biblique afin de prier avec nous pour ces sujets si importants.

Il est à noter que je vous envoie cet appel à la prière au moment où le peuple juif rentre dans un temps d’introspection et de jeûne qui va culminer aux « Jours de repentance » - la période entre Rosh Hashana et Yom Kippour, fin septembre, début octobre. Cette longue saison sèche estivale commence dans deux semaines, le jour de Tish B’Av - jour de deuil associé à la destruction du Premier et du Second Temples, où le peuple juif crie vers Dieu pour son salut et celui de sa terre.  

SUJETS DE PRIERE :

1. Prière pour Israël

« Secours-nous, Dieu de notre salut, pour la gloire de ton nom !
Délivre-nous et pardonne nos péchés, à cause de ton nom !
Pourquoi les nations diraient-elles : Où est leur Dieu ? »

(Psaume 79.9-10a)

  • Priez pour les membres du gouvernement d’Israël : que Dieu leur donne force et sagesse pour parer aux attaques de ceux qui nient le droit de l’Etat d’Israël d’exister en paix et sécurité.
     
  • Priez que, au milieu de tous les défis intimidants qu’Israël doit affronter, les Juifs de cette génération puissent apprendre à mettre leur confiance dans le Seigneur Dieu d’Israël, comme Josué et Caleb.
     
  • Priez qu’Israël puisse rapidement et efficacement exploiter les gisements de gaz naturel découverts récemment en mer, afin de soutenir l’économie et la défense du pays et de réduire la pauvreté. Priez que le Hezbollah ne réussisse pas à faire de cette bénédiction pour Israël un prétexte pour lui faire la guerre.

2. Prière pour le monde

« Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l’Eternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le Fils de peur qu’il ne s’irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s’enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui. »
(Psaume 2.10-12)

  • Priez que les gouvernants des nations aient le courage de s’opposer aux efforts des Palestiniens pour créer un état indépendant aux Nations Unies en septembre, sans le consentement d’Israël et en violation avec les accords existants.
     
  • Priez que le Seigneur fasse échouer quelque tentative que ce soit pour isoler ou délégitimer Israël sur la scène internationale par le biais de moyens diplomatiques, de boycotts, de flottilles et autres tactiques de provocation.
     
  • Priez que les mensonges divulgués sur Israël soient dévoilés (mensonge des flottilles, mensonge de Durban et mensonge sur l’indépendance de l’Etat) et que la vérité triomphe, particulièrement aux yeux de l’Assemblée Générale des Nations Unies. La décision qui y sera prise est d’importance cruciale pour l’avenir d’Israël.

3. Le ministère de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem

« Que la grâce de l’Eternel, notre Dieu, soit sur nous ! Affermis l’ouvrage de nos mains !
Oui, affermis l’ouvrage de nos mains ! » 

(Psaume 90.17)

  • Priez que les préparatifs de la Fête des Tabernacles 2011 se passent au mieux pour le personnel de l’Ambassade, les orateurs invités, les bénévoles et les participants. Priez que les moyens financiers soient pourvus pour tous ceux qui ont prévu de participer à la Fête et que le Saint-Esprit honore cette célébration spéciale d’une puissante onction.  
     
  • Priez que les besoins en personnel du quartier général de l’ICEJ à Jérusalem puissent être rapidement satisfaits par des personnes qualifiées et approuvées par Dieu et que l’ICEJ puisse jouir de la faveur des autorités israéliennes pour l’attribution des visas nécessaires.
     
  • Priez pour un soutien continu du travail de l’ICEJ et des projets du service d’entraide qui ne prennent pas de vacances d’été. Les revenus de l’ICEJ diminuent sensiblement en général pendant l’été. Priez donc que cette saison estivale ne nous ralentisse pas dans l’œuvre que nous poursuivons et dans l’aide que nous tenons à continuer à assurer envers ceux qui en dépendent.

Que le Seigneur vous bénisse de Sion !

Bien à vous,

Jürgen Bühler,                                                          
Directeur International de l’ICEJ

 

Share this: