Change Region:France

Retour au pays !

L’ICEJ parraine un premier vol d’aliyah pour des Bnei Menashe

Version imprimableSend by email
Retour au pays !

« Je ramènerai de l’orient ta race… » (Esaïe 43.5-7)

Quelle heureuse nouvelle pour des centaines de familles du nord-est de l’Inde !

Après des années d’incertitude, des membres de la tribu des Bnei Menashe viennent d’apprendre que les autorités israéliennes accordait à leur communauté l’autorisation de faire leur aliyah. Le premier avion doit atterrir en Israël en septembre et l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem aura le privilège de parrainer ce premier vol.

Les Bnei Menashe, (« Fils de Manassé ») se disent descendants d’une des Dix Tribus Perdues d’Israël, qui ont été envoyés en exil par l’empire assyrien il y a plus de 27 siècles. Leurs ancêtres ont erré pendant des siècles le long de la Route de la Soie à travers l’Asie centrale et l’Extrême-Orient avant se s’installer dans ce qui est aujourd’hui le nord-est de l’Inde, le long de la frontière avec la Birmanie et le Bengladesh.

Pendant leur exil, les Bnei Menashe ont continué à pratiquer le judaïsme, y compris le Shabbat, la kasherout, les fêtes bibliques et les lois de pureté familiales. Et ils n’ont cessé de rêver à retourner un jour sur la Terre d’Israël.

L’ascendance juive des Bnei Menashe a été officiellement reconnue par le Grand Rabbinat en 2005.  A l’époque, 1.700 Bnei Menashe ont pu rentrer en Israël, mais leur aliyah a été suspendue à dater de 2007.

Les 7.200 membres restants de la communauté ont donc vécu pendant les cinq dernières années dans l’incertitude quant à leur avenir. Mais leur grand défenseur, Michael Freund, a réussi a persuader les autorités israéliennes de poursuivre leur aliyah. Une première vague de 270 BneiiMenashe va arriver en septembre, juste à temps pour la rentrée des classes.  Une deuxième devrait suivre en décembre, pour Hanouca.

« Le retour à Sion de cette tribu perdue après plus de 2.700 ans, lorsque leurs ancêtres ont été exilés par l’empire assyrien, est un véritable miracle ! », a déclaré Michael Freund.

« Le gouvernement israélien et l’Agence Juive se sont adressés à l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem pour les aider à financer leur vol », a ajouté Howard Flower, responsable de l’Aliyah à l’ICEJ, « nous avons donc offert notre participation et nous sommes engagés à financer le premier vol prévu pour septembre et, si possible, d’autres vols à venir. »

Peu après leur arrivée, chaque famille recevra une aide du gouvernement pour les aider à se loger et à couvrir divers frais d’intégration. Ces familles devraient ensuite s’installer en Galilée.

Le retour des Bnei Menashe offre aux chrétiens une occasion extraordinaire d’exprimer notre amour et notre soutien à Israël, et de participer au retour du peuple juif sur sa terre ancestrale promis pour les derniers temps. Mais nous avons besoin d’une aide immédiate car ce premier vol des Bnei Menashe va coûter plus de 300.000 dollars.

Nous comptons sur votre générosité pour que le rêve des Bnei Menashe se réalise, selon la promesse de Dieu de faire ramener de l’orient les descendants d’Israël ! » Faites partie de l’accomplissement de la prophétie biblique sur le retour des fils d’Israël dans leur patrie !

 

 

Share this: