Change Region:France

Soutien aux Israéliens sous le feu

Réponse de l'ICEJ à l'urgence de la situation

Version imprimableSend by email
Soutien aux Israéliens sous le feu

Hier, le gouvernement israélien a demandé à l’IDF d’agir contre les tirs incessants de roquettes et de mortiers depuis la bande de Gaza sur le sud d’Israël. L’opération actuelle de Tsahal appelée « Colonne de nuée »*,a été entreprise à la suite d’une escalade de tirs de missiles du Hamas et d’autres milices islamistes de Gaza sur la région du Néguev au cours des derniers mois, entrecoupés de timides trêves initiées par l’Egypte.

Il est difficile à l’heure actuelle de savoir à quoi cette confrontation militaire peut mener. Jusqu’ici l’Armée de l’air israélienne a réussi, au moyen d’opérations ciblées, à éliminer le chef militaire du Hamas, Ahmed Jabari, et à détruire les missiles Fajr-3 a longue portée des milices terroristes. Mais 250 roquettes ont tout de même atterri en Israël au cours des dernières 24 heures, y compris plusieurs dans la banlieue de Tel Aviv. Le public israélien a reçu l’instruction de se préparer à un conflit prolongé et les forces israéliennes sont en train de se préparer à entrer dans Gaza si les tirs continuent.

Il est probable que le Hamas s’est senti l’audace de risquer une guerre avec Israël depuis l’accession au pouvoir des Frères musulmans en Egypte, vu que le Hamas est la branche palestinienne des Frères musulmans. Le Caire, voulant se montrer solidaire du Hamas, a d’ailleurs aussitôt rappelé son ambassadeur de Tel Aviv et les leaders gouvernementaux et islamiques ont condamné l’« agression israélienne » à Gaza sans aucune mention des tirs incessants de missiles sur Israël.

Un million d’Israéliens, qui vivent depuis des années sous la menace des missiles de Gaza, doivent de nouveau courir s’abriter dans des abris anti-bombes, les écoles sont fermées dans toute la région et des dizaines de familles s’enfuient vers le nord.

Il faut savoir que les personnes touchées par le choc de la guerre et du terrorisme font souvent face à des conséquences graves pour leur avenir avec des handicaps physiques ou mentaux, des traumatismes émotionnels, une perte d’emploi, des traitements médicaux longs accompagnés de dettes à long terme. 

L’ICEJ s’est engagée à aider les citoyens israéliens victimes de ces attaques de Gaza. Nous vous demandons de :

  • Contribuer généreusementau fonds « Israël en crise »dans lequel nous puisons actuellement pour répondre aux besoins urgents des communautés touchées par la violence. Nous travaillons depuis longtemps en partenariat avec des œuvres israéliennes locales et des travailleurs sociaux des régions qui sont sous le feu et nous recevons déjà de nombreux appels à l’aide. Une équipe de neuf volontaires parrainés par l’ICEJ s’est rendue sur le terrain pour distribuer nourriture, vêtements, kits de premiers soins, couvertures, articles de toilette et abri aux personnes affectées par les hostilités. Cette équipe était la première à intervenir pour apporter une aide humanitaire aux familles résidant dans l’immeuble et le voisinage de Kiryat Malachi où trois Israéliens ont été tués et 5 autres blessés ce matin par un tir de roquette. Plusieurs survivants de la Shoah ont aussi été emmenés en sécurité à Haïfa.
  • Priez ardemment  pour la sécurité des civils innocents des deux côtés, ainsi que pour une solution rapide à ce conflit qui puisse aboutir à l’arrêt des menaces de missiles du Hamas sur cette région du sud d’Israël. 
  • Intervenez en faveur d’Israël auprès de vos communautés locales, vos media et vos leaders particulièrement pour le droit d’Israël à défendre ses citoyens.

Notez le bilan du conflit donné par le bureau de presse de l’IDF au 3ème  jour :

3 Israéliens tués
110 Israéliens blessés ou traités pour les chocs
300 missiles tombés sur Israël depuis Gaza
130 missiles interceptés par le « Dôme de Fer »
340 cibles atteintes dans la bande de Gaza par l’Armée de l’air israélienne
17 terroristes tués à Gaza

* Le nom de l’opération de l’opération actuelle de Tsahal, en hébreu « עמודענן», se traduit « Colonne de nuée » (et non « de défense » comme cela a été le plus souvent traduit), en référence à Exode 14.19 qui déclare : « L’ange de Dieu, qui allait devant le camp d’Israël, partit et alla derrière eux. Et la colonne de nuée, qui les précédait, partit et se tint derrière eux. Elle se plaça entre le camp des Egyptiens et le camp d’Israël. »
Le nom de cette campagne militaire est une proclamation prophétique de la fidélité de Dieu envers Israël !

Merci de faire parvenir vos dons pour « Israël en crise » à l’ACIJ-France :

ACIJ-France
c/o Paule Bessac
Domaine du Levant 2B
257 chemin des Basses bréguières
06600 Antibes

 

Share this: