Notre Mission

Version imprimableSend by email

 

 

« Consolez, consolez mon peuple » : cette partie des versets d’Esaïe  40.1-2 constitue le mandat divin donné à l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem depuis 40 ans. 


« Parlez au cœur de Jérusalem, et criez-lui que sa servitude est finie… » (Esaïe 40.2)

En 1980, l’ICEJ s’est engagée à apporter un réconfort à Israël par des œuvres de compassion. Ainsi, chaque ville, village ou cité a été touché d’une façon ou d’une autre par notre ministère d’aide qui a assisté les pauvres, soigné les malades, logé les sans-abris, encouragé les enfants et entouré les personnes seules et âgées.

Notre célébration de la Fête des Tabernacles a touché plus de deux cent mille chrétiens en leur communiquant la perspective biblique et en leur enseignant les oeuvres accomplies par Dieu dans la restauration de l’Israël moderne, ainsi que le besoin d’œuvrer en partenariat avec Lui dans cette œuvre. 


 

Un Appel Prophétique

Les Ecritures annoncent qu’Israël entrera dans un temps de joie et de paix sans précédent. Les remarquables prophéties messianiques d’Esaïe aux chapitres 2, 11 et 60 révèlent cela. « La servitude d’Israël » va effectivement toucher à sa fin, et lorsque cela arrivera, la terre entière en sera stupéfaite. Dieu seul sera alors glorifié car ni le monde, ni l'église, ni aucune autre institution internationale n'a pu régler le conflit perpetuel du Moyen Orient. 

 

 

 

 

 

Une Déclaration Théologique

En réalité, bien des souffrances d’Israël sont liées à son appel. Dieu a choisi qu’Israël serve d’instrument à la rédemption du monde. La bénédiction rédemptrice de Dieu est donnée à toutes les familles de la terre par l’intermédiaire d’Israël.
Israël en tant qu’instrument de Dieu est constamment mis en difficulté par les puissances des ténèbres, pour qui l’équation est simple : détruire Israël afin de détruire les desseins de Dieu pour le monde. Heureusement, Esaïe déclare que ce « jour » de servitude va toucher à sa fin. Ce « jour »-là, tous les peuples de la terre sauront qu’Israël a existé pour leur bénédiction et non leur malédiction.

 

Une Réponse Compatissante

Le prophète dit « Dites des paroles de réconfort à Jérusalem ». Une autre traduction dit « Parlez tendrement de Jérusalem ». Le peuple juif est un peuple qui vit des chocs et conflits perpétuels, et qui a besoin de réconfort et de tendresse. Malheureusement, l’Eglise n’a pas joué ce rôle dans l'Histoire. Ses paroles envers Israël ont été dures, amères et injurieuses. Par bonheur, à l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem, nous avons entendu une exhortation du ciel, il y a quarante ans, qui nous a appelés à « parler au cœur de Jérusalem ».

 

 

Nous vous rendons hommage de vous être joints à nous et vous remercions de vous tenir à nos côtés dans la prière et le soutien d'Israël.
 

 

Share this: